Observatoire

Sharing the best of astronomy

Le 1er Observatoire astronomique de France 100% étudiant

Nous avons besoin de vous ! Souscrivez à notre campagne de crowdfunding d’ici le 30 novembre !

SOUSCRIVEZ ICI

L’Observatoire

Aujourd’hui encore, l’accès à l’astronomie reste limité et peu démocratisé, alors que l’ensemble de la population et notamment les jeunes y sont très sensibles et très curieux. L’acquisition des connaissances en astronomie se fait principalement au travers de supports médiatiques ou littéraire, mais beaucoup trop peu de personnes ont l’occasion de la découvrir par contact direct ou par la pratique. L’action d’UPS in Space est de proposer au public d’appréhender l’astronomie en pratiquant et au travers d’observations et de médiations scientifiques. L’Observatoire est le meilleur outil pour réaliser ce rêve.

Le projet de l’Observatoire est censé voir le jour en 2023. Il sera installé sur le toit de la future Maison des Etudiants et des Personnels de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier (installation au moment de la livraison prévue au premier semestre 2022). Actuellement, le projet en est à la phase de financement, de travail sur la gestion de l’exploitation, et les formations des premiers bénévoles commenceront dès 2022. Aujourd’hui, le projet est financé à 60% sur un budget total de près de 250 000 €. La phase de financement durera jusqu’à 2023.


Un Observatoire pour tous

Les intérêts scientifiques

L’Observatoire est à disposition des étudiants toulousains pour réaliser des observations et études d’objets du ciel nocturne. Cela peut se faire à leur propre initiative ou dans le cadre de leur formation. Chaque action scientifique sera encadrée par UPS in Space pour l’observation avec l’aide possible de professionnels. Les études scientifiques peuvent se faire dans les applications suivantes : planètes, astéroïdes, exoplanètes, grands objets du ciel nocturne (nébuleuses, galaxies), spectroscopie, photométrie et imagerie.

Les objectifs scientifiques :

  • Étude des objets célestes (planètes et exoplanètes, astéroïdes, étoiles, nébuleuses, galaxies…) ;
  • Collaborations régionales entre amateurs et professionnels ;
  • Acquisition d’un savoir-faire complémentaire aux formations universitaires, du sérieux et de la rigueur scientifique.

Médiation

UPS in Space, avec ses partenaires, accompagnera les projets pédagogiques scolaires, soit d’initiative personnelle, soit à l’initiative des professeurs. Le but est que les scolaires découvrent l’astronomie et la démarche expérimentale par la pratique.

UPS in Space organisera et animera, avec le concours de ses partenaires, des soirées d’observation pour le grand public. Parmi les partenaires encadrants nous compterons l’IRAP, UniverSCiel, Planète Sciences Occitanie, plusieurs clubs d’astronomie de la région Occitanie et d’autres partenaires de médiation.

Les objectifs de médiation :

  • Transmission de savoir en astronomie et sciences de l’Univers ;
  • Transmission de savoir-faire en observation astronomique ;
  • Sensibilisation du public et des scolaires aux sciences et à la démarche scientifique.

Les bénéfices

Bénéfice scientifique : contribution de l’Observatoire à des campagnes d’observations à la demande de professionnels et de laboratoires. L’Observatoire s’ajoute comme contributeur au rayonnement de la science de qualité en Occitanie.

Bénéfice proximité : meilleure accessibilité à un Observatoire à l’observation, permettant une démocratisation de l’astronomie dans la région.

Bénéfice médiation : plus-value pédagogique pour les actions scolaires sur le territoire régional. Plus-value en curiosité scientifique du grand public. Acquisition de savoirs et de savoir-faire en astronomie et en sciences de l’Univers.

Bénéfice réseau : mise en place de collaboration entre les observatoires régionaux, mais aussi à l’international.

Bénéfice communication : contribution au rayonnement de l’Université et du milieu étudiant Toulousain avec une infrastructure de niveau professionnel ; contribution au rayonnement de la Région Occitanie des points de vue équipement et médiation scientifique.

Bénéfice citoyen : possibilité de faire de l’astronomie participative. Sensibilisation du public féminin aux sciences (part féminine d’UPS in Space : 45%)


Astrophotographie

Photographie planétaire et du ciel profond (galaxies, nébuleuses…).


Un Observatoire semi-professionnel

La coupole

Dôme motorisé de 4 m de diamètre, Gardigiano – Venice – Italie,

Coupole entièrement automatisée avec possibilité de synchronisation coupole-télescope,

Possibilité de l’utiliser à distance,

Garantie de 40 ans.


Le tube optique

Télescope de type Corrected Dall-Kirkham (CDK),

508 mm de diamètre,

3454 mm de distance focale,

Rapport F/D de 6.8,

Masse de 63.5 kg,

Résolution angulaire de 0,276″ d’arc,

Provenance de Adrian – Michigan – USA par PlaneWave Instruments.


La monture

Monture 10Micron GM4000 HPS II,

Masse de 125 kg, charge utile de 150 kg,

Vitesse de pointage : Paramétrable de 2°/sec à 8°/sec,

Précision de pointage : 20″ d’arc,

Précision de suivi : 1″ d’arc durant 15 minutes sans guidage,

Provenance de Caronno Pertusella – Varese – Italie.


Nos partenaires institutionnels



Nos partenaires scientifiques et de médiation



Nos soutiens

Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ;

Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse ;

Sébastien Nadot, Député de la 10ème circonscription de Haute-Garonne ;

Claude Raynal, Sénateur de la Haute-Garonne ;

Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse ;

Jean-Pierre Vinel, ancien Président de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier ;

Jean-Baptiste Desbois, Directeur Général de la Cité de l’Espace de Toulouse ;

Frank De Winne, Directeur du corps des astronaute de l’Agence Spatiale Européenne.